Topography texture

Vivre à La Baule et sur la Presqu'île Guérandaise

Réputée pour sa mythique baie reconnue comme l’une des plus belles du monde, la Baule-Escoublac vit toute l'année, et séduit par son caractère mondain et ses différents paysages maritimes que lui confèrent l'ensemble de la Côte d’Amour.

Vivre à La Baule et sur la Presqu'île Guérandaise

Les avantages d’habiter à la baule et sur la presqu’île guérandaise


La presqu’île guérandaise, surnommée Côte d’Amour, porte bien son nom ❤️, on tombe amoureux de ses villages dès les premiers instants !

Des villas magnifiques


Les villas au style régional ou plus moderne, l'odeur des multiples pins ou encore le bord de mer évoluant au rythme des promeneurs et sportifs, achèvent de donner à la région ce petit air de vacances qui nous séduit tant.

L’une des plus baies du monde Parmi les communes qui la compose, la Baule est un véritable joyau de la Loire-Atlantique. Reconnue pour être l’une des plus belles baies du monde, elle est très fréquentée en été mais n’en demeure pas moins attractive le reste de l’année.

Avec un espace verdoyant bordé par la mer, la forêt de Pins et la deuxième plus haute dune française après celle du Pilat. La Baule a tout pour vous offrir un dépaysement quotidien, à seulement une heure de train de Nantes.

Des villes charmantes autour de la Baule


Non loin de là, Pornichet et Le Pouliguen constituent des villes voisines idéales, de par leur taille plus intime et leur caractère plus traditionnel, notamment grâce à leur accès direct à la côte sauvage. De nombreuses familles et retraités y trouvent quiétude tout au long de l’année.

Guérande et La Croisic, appréciées des familles


Quelques kilomètres plus loin, la Presqu’île Guérandaise nous offre le magnifique spectacle d’une baie resplendissante au cœur des marais salants. Guérande en elle-même est une ville chaleureuse et historique, le centre-ville situé dans les murs de la forteresse est un déborde de charme. Vous y trouverez des artisans locaux aux talents multiples, des restaurants où l’accueil est chaleureux, l’ambiance authentique et la cuisine typique. Vous apprécierez également vous balader au Croisic, qui vit au rythme des marées.

Les types de logement à la Baule et sur la presqu’île guérandaise


Connue pour le dynamisme de sa saison estivale, la Côte d’Amour abrite un nombre important de résidences secondaires dédiée à la location de vacances, ou pour un usage familial et personnel. On en recense environ 13 000 contre 8 159 résidences annuelles. Bien que toujours important, cet écart s’est légèrement réduit avec la crise COVID-19 et l’avènement du télétravail. En effet, de nombreux citadins ont choisi de quitter les grandes villes pour trouver un cadre de vie plus agréable notamment sur les bords de mer. La région étant facilement accessible en train, il est donc normal que la presqu’île guérandaise soit une destination de choix pour ses travailleurs.

Côté architecture, le style baulois et pornichétin est réputé pour ses charmantes villas au style singulier. On retrouve plusieurs conceptions architecturales qui se mélangent : régionalistes, Art Déco et Belle Époque. Ces formidables constructions d’époques témoignent d’une cadre de vie plutôt bourgeois et familial de par la grandeur de celles-ci. Aujourd’hui, on retrouve aussi des villas modernes aux formes plus géométriques construites pas des architectes de renom. Dans les villes alentours, on y retrouve aussi de jolies maisons en pierre, d’anciens habitats de pêcheurs, de longères réaménagées ou encore de grandes maisons familiales. Des quartiers plus résidentiels ont émergé en s’éloignant des vieux bourgs, construits en respectant l’esprit régional avec les fameux toits en ardoises. Ces logements sont souvent plus petits qu’à l’époque, plus adaptés au style de vie actuelle.

A la Baule, le célèbre front de mer quant à lui, dispose de nombreux appartements avec une vue imprenable sur la baie. Impossible d’ailleurs de manquer le fameux bâtiment en forme de vagues, immeuble annonçant la frontière entre La Baule et Pornichet. Dans l’arrière-ville ainsi que dans les communes voisines, il est également possible de se loger dans ce type de logement. Du studio au 5 pièces, vous y trouverez des petits collectifs la plupart du temps, achevés dans les années 80, mais également de nouveaux programmes, comme l’immeuble Aigues-Marine qu’occupe en rez-de-chaussée notre agence immobilière de Pornichet, en face de l’hippodrome.

Le marché immobilier à la Baule et sur la presqu’île guérandaise


Voici les différentes répartitions de logements sur les villes de la côte d’Amour : • À La Baule, on compte 76% d’appartements pour 23% de maisons. • À Pornichet, on compte 52% d’appartements pour 47% de maisons. • Au Pouliguen, on compte 41% d’appartements pour 59% de maisons. • Au Croisic, on compte 39% d’appartements pour 61% de maisons. • À Guérande, on compte 22% d’appartements pour 76% de maisons. • À Batz-Sur-mer, on compte 17% d’appartements pour 82% de maisons. • À La Turballe, on compte 24% d’appartements pour 75% de maisons.

Ces données illustrent parfaitement le cadre de vie des différentes communes. Les villes de La Baule, Pornichet et Le Pouliguen sont plus fréquentée et développé pour le tourisme, tandis que Guérande, Batz-sur-Mer et à la Turballe, se présentent plus familiales et calmes. Ces 3 dernières sont également plus étendues que ces voisines en termes de superficie, ce qui explique un plus grand nombre de maisons.

Le Croisic, quant à lui, a la particularité d’être un hybride entre station balnéaire touristique et cadre traditionnel et historique. Il ne peut de plus pas s’étendre, étant entouré par la mer de chaque côté, les appartements y ont donc naturellement trouvé leur place.

Les prix de l’immobilier peuvent se retrouver dans deux extrémités selon l’attractivité et le développement de la ville choisie. Par exemple, le prix moyen d’une maison à vendre à La Baule est de 5 098€/m2 contre 3 413€/m2 pour l’achat d’une maison à Guérande. Autre exemple, acheter un appartement à la Baule s’établit à 6 409€/m2 en moyenne alors que le coût moyen est de 4 241€/m2 au Croisic.

La Location d’un appartement à Pornichet, La Baule ou au Pouliguen revient à un loyer moyen de 14€/m2, prix un peu plus faible pour les autres communes. Louer une maison à La Baule en revanche coûte moins cher, avec un loyer à 10€/m2 contre jusqu’à 15€/m2 pour la location au Pouliguen et 14€/m2 pour la commune de Pornichet.

Vous souhaitez vous renseigner sur la région pour y vivre à l’année ou le temps d’un été ? Notre agence immobilière au Pouliguen et notre agence immobilière à Pornichet spécialisées dans la vente, la gestion locative et la location de vacances à La Baule et ses environs vous conseille en toute sérénité. Pensez-y !

Toute l'actualité immobilière

Annonces sur la presqu'île guérandaise

Mes préférences cookies