L'essentiel sur les compteurs Linky

Publié le 6 July 2018

compteur-digital-linky_0

Nouveau compteur dit « communicant », Linky fait pourtant l’objet d’une certaine défiance de la part d’usagers. Le point sur la situation.

Enedis face aux opposants de Linky

Répondant à une directive européenne qui prévoit d'équiper 80% des maisons de compteurs communicants à l'horizon 2020, Enedis se retrouve face à de nombreux usagers récalcitrants quant à l’installation de Linky, son nouveau compteur communicant. Alors que le groupe a planifié l’installation de 35 millions de boîtiers d’ici 2021, de nombreux mouvements et quelques municipalités prennent en effet position contre le déploiement du compteur. Si certains mettent en avant le principe de précaution vis-à-vis des ondes émises, d’autres déplorent le côté intrusif de l’appareil. En février 2018, la Cour des comptes s’est également invitée au débat en se livrant à une sévère critique à l'encontre d'un programme à 5 milliards d'euros qui, dit-elle, profitera assez peu au consommateur. Malgré ces actions de protestation, Enedis poursuit sa stratégie de mise en place, conforté par des gages de sérieux : feu vert de la Cnil et de l'Anssi sur les données, études de l'ANFR, d'Ineris et de l'Anses sur les ondes. 11 millions d’appareils ont ainsi déjà été posés et le seuil de 18 millions devrait être franchi d’ici la fin de l’année.

S’opposer à l’installation est-il possible ?

Si les opposants à Linky estiment que son installation n’est pas obligatoire et que l’entreprise ment en l’imposant, la réalité est plus subtile. Le changement de compteur fait en effet partie des missions que l’État a confié à Enedis. Et, malgré l’absence de sanction financière prévue en cas de refus, il est tout à fait possible que le distributeur d’énergie fasse payer un jour ou l’autre aux récalcitrants les surcoûts liés par exemple au passage d’un technicien. La Commission de régulation de l'énergie a d’ailleurs déjà acté le principe du paiement de cette prestation par l'usager rebelle, même si le montant reste encore à déterminer.

BRAS Immobilier, votre agence immobilière de proximité


Qu’il s’agisse d’une location de maison à Nantes, d’un achat immobilier à Rezé ou encore de la gestion locative d'un studio à La Baule, les équipes de BRAS Immobilier sont là pour vous conseiller et vous accompagner de A à Z.

Expertes de l’immobilier à Nantes et dans sa région depuis plus de 50 ans, nos agences immobilières sont connues et reconnues pour leur sens du service, leur disponibilité et leur implication dans tous les projets immobiliers qui leurs sont confiés.
Nos collaborateurs sauront vous apporter satisfaction et répondront à toutes vos attentes.

Pour plus de proximité, retrouvez-nous près de chez vous :

Mes préférences cookies