Le parking en copropriété : types de parking, loi et actions en cas d'incivilités

Parking en copropriété
Mardi 16 juin 2020   ·   Syndic

Qu’elles soient privatives ou communes, les places de stationnement en copropriété font souvent l’objet de conflits entre résidents. Destinés à y garer ses véhicules, les emplacements existent sous des formes bien différentes : place délimitée, box, en surface ou en sous-sol. Nous faisons le point dans cet article sur les types de parking, leur règlement ou encore les actions en cas d’incivilités.

 

 

Les types de parking en copropriété

 

Les espaces de stationnement de véhicule peuvent avoir des variantes dans leur règlement d’une copropriété à une autre. Ces spécificités sont indiquées dans le règlement de copropriété. L’emplacement peut être soit privatif, soit commun.

 

Emplacement privatif

Lors de la signature du bail de location ou du compromis de vente, s’il est stipulé que la place de parking est attribuée à un lot de copropriété, alors nous parlons de place de parking privative. Le copropriétaire, ou locataire occupant, est désigné comme l’utilisateur exclusif.

 

D’un point de vue juridique, il faut savoir que des tantièmes de charges sont attribués à toute place de stationnement privative.

 

 

Parking commun

Si l’emplacement n’est pas privatif, il est possible que l’emplacement soit situé sur une partie commune où l’usage y est restreint. Autrement dit, un copropriétaire peut détenir un droit d’usage concernant un emplacement de stationnement sans être propriétaire. 

 

 

Parking en copropriété : le règlement

 

De manière générale, c’est le règlement de copropriété qui énonce l’ensemble des règles à respecter dans le cadre d’une place de stationnement.

 

Un copropriétaire a la possiblité de vendre sa place de parking indépedemment de son appartement. Dans certains règlements de copropriété, il est instauré un droit de profit en priorité aux copropriétaires de l'immeuble.

 

D'autre part, que la place de stationnement soit privative ou commune, elle doit être exclusivement réservée au stationnement des véhicules. Il est donc interdit d’entreposer divers encombrants ou objets (bois, cartons, etc.).

 

De même, l’emplacement ne doit pas être utilisé pour y effectuer de la mécanique.

 

La gestion d’incivilités

 

Bien qu’une copropriété reste un lieu privé, certaines personnes extérieures en profitent pour y garer leur véhicule. Dans cette situation, le conseil syndical doit en avertir son syndic. C’est alors au tour du syndic de copropriété d’intervenir.

 

Dans un premier temps, le syndic envoi un courrier pré-recommandé auprès des services de Police. Il est joint au document une lettre d’accompagnement décrivant la situation. Une fois la prise en compte des documents par les forces de l’ordre, ils peuvent mettre en demeure le propriétaire du véhicule d'avoir à retirer celui-ci. Si malgré les demandes effectuées, le véhicule n’est pas déplacé, la Police peut mandater une société de dépannage pour faire évacuer le véhicule.

 

Aussi, il n’est pas rare d’assister à quelques discordes entre résidents au sujet des emplacements : voitures trop serrées ou encore garées sur le mauvais emplacement, etc. Pour régler ces désagréments, mieux vaut privilégier l’échange direct entre résidents. Dans le cas où la situation ne connaitrait pas d’issue favorable, là aussi, le syndic pourra prendre le relai et les dispositions nécessaires pour intervenir.

Faites gérez votre résidence par BRAS Immobilier, syndic historique à Nantes

Vous êtes copropriétaire au sein d’une résidence sur Nantes ou Rezé ? Vous recherchez un syndic de copropriété ? Nos gestionnaires sont à l’écoute pour étudier votre demande, contactez-les dès maintenant.

Autres actualités immobilières

immatriculation des coproprietesavant le 31 décembre 2018

Immatriculation au registre des copropriétés : ce qu'il faut savoir

Mercredi 27 Février 2019

  Le registre national d'immatriculation permet de recenser l’ensemble des copropriétés à usage d'habitation. Ces dernières devaient s'enregistrer avant le 31 décembre 2018 quelque soit le nombre de lots. Décryptage de cette nouvelle procédure. L'utilité du regist...

Copropriété 27 rue de Strasbourg à Nantes

À qui incombe les charges de copropriété en cas de vente d’un lot ?

Jeudi 25 Avril 2019

Lors de la mutation d’un lot en copropriété, il est nécessaire de savoir qui du vendeur ou de l’acquéreur, est redevable des provisions pour charges courantes et/ou exceptionnelles. L’acheteur doit savoir le montant trimestriel de ces charges, et être informé de la répartition des charges et travaux...

Toute l'actu immobilière