Qualité de l'air des logements : ce que vous devez savoir

Qualité de l'air
Mardi 18 mai 2021   ·   Louer, Acheter

Notre logement est l’endroit où nous passons le plus de temps, en moyenne seize heures par jour. C’est pourquoi, il est important d’être attentif à la qualité de l’air en intérieur (QAI). Cela permet de se préserver d’effets néfastes sur notre santé, mais cette notion est encore floue … Nous vous proposons donc cet article d’en savoir plus sur la qualité de l’air intérieur de votre logement, sur les moyens mis en œuvre pour l’améliorer.

Qu’est-ce que la qualité de l’air intérieur ?

L’air que vous respirez dans votre logement n’est pas toujours de bonne qualité. Vous l’inhalez tous les jours, et il peut provoquer de nombreux soucis de santé, car il est altéré par différents facteurs. 

En provenance de l’extérieur, ce sont majoritairement les polluants qui affectent la qualité de l’air, mais votre intérieur recense un grand nombre de facteurs pouvant dégrader l’air que vous respirez :

  • Les appareils à combustion
  • Les matériaux de construction
  • Les produits de décoration
  • Les meubles 
  • L’activité humaine (tabagisme, produits d’entretien, bricolage, cuisine…)
  • Les animaux domestiques

Cette mauvaise qualité de l’air intérieur, liée aux composés organiques volatils (COV), a un impact direct sur votre santé. Vous pouvez ressentir des symptômes importants comme des maux de tête, de la fatigue, des irritations, des vertiges ou des allergies respiratoires, etc. Il est donc nécessaire de mesurer la qualité de l’air intérieur, pour savoir si elle doit être améliorée.

 

Comment améliorer la qualité d’air intérieur du logement ?

Aujourd’hui, cette mauvaise qualité d’air coûte 19 milliards d’euros par an à la France, ce qui représente un budget colossal.

Il est nécessaire d’apporter des améliorations à votre intérieur, afin de diminuer les risques de problèmes médicaux modérés à graves, et de profiter de votre logement en toute sérénité. Nous vous donnons quelques conseils.

Une plateforme officielle

Le ministère de l’environnement a mis en place une plateforme permettant de savoir si la qualité de l’air intérieur dans votre logement est bonne. « Un bon air chez moi » se présente sous forme d’un questionnaire, où vous renseignez les informations sur votre intérieur. Ce questionnaire comprend différentes catégories :

  • Aération, humidité et chauffage
  • Ménage
  • Cuisine et salle de bain
  • Ambiance
  • Décoration, bricolage & aménagement
  • Animal et végétal
  • Apports extérieurs

Nous ne pouvons que vous conseiller de remplir ce questionnaire afin de connaitre les éléments perturbateurs de votre intérieur, qui empêchent l’air de s’assainir. 

Une campagne nationale

En novembre 2020, l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur (OQAI) a lancé sa 2ème campagne nationale Logements, visant à connaitre l’évolution de la qualité de l’air suite à leur première campagne de 2003-2005. Durant cette campagne de mesure, 150 polluants, perturbateurs endocriniens et pesticides vont être mesurés sur un échantillon représentatif de logements français tirés au sort. Pour cela, de nombreux capteurs connectés ont été installés dans ces logements, et le panel devra remplir de nombreux questionnaires.

 

Cette campagne nationale a été financée en partie par les Ministères de la Santé, du Logement, et de l’Environnement, l’ADEME et Santé Publique France. Elle doit permettre d’acquérir des connaissances sur notre exposition à ces facteurs néfastes dans notre logement au quotidien. Les résultats seront publiés en 2023.

Lors de la première campagne menée par l’OQAI, 80% des occupants interrogés se montrait satisfait du confort global de leur logement (confort thermique, olfactif, visuel, sonore et qualité de l’air). On note aussi que les résultats sont satisfaisants pour les logements performants en énergie.

Une amélioration de l’intérieur de votre logement

Sachez que vous pouvez également améliorer la qualité de votre air intérieur en choisissant de meilleurs matériaux pour votre logement, que ce soit en décoration comme en bricolage. Investissez dans des meubles contenant moins de substances polluantes par exemple. Vous pouvez également améliorer les conditions d’aération de votre logement, en installant une VMC.

Pour limiter la pollution de l’air intérieur, nous vous conseillons également d’entretenir vos appareils et de mieux choisir vos produits d’entretien, en vous intéressant à la liste des composants, et en privilégiant des produits naturels ou certifiés bio. Il est également important, d’avoir les bons gestes et d’appliquer de bonnes pratiques de consommation énergétiquechez soi et en copropriété.

BRAS IMMOBILIER, UNE AGENCE IMMOBILIÈRE À VOTRE DISPOSITION

Si vous recherchez un bien à acheter ou louer, notre agence immobilière, forte de 50 années d’expérience sur l’immobilier local nantais et en Loire-Atlantique, peut vous accompagner dans la recherche de votre futur logement et vous renseigner sur les qualités énergétiques du logement.

Autres actualités immobilières

bail professionnel bureaux

Bail commercial ou bail professionnel – Découvrez pour lequel vous devrez opter

Lundi 5 Décembre 2016

Vous êtes à la recherche d’un local commercial à Nantes ou vous envisagez la location de bureaux à Nantes pour votre société ? Vous vous interrogez sur le type de bail adapté à vos besoins. Faisons le point sur les principales différences entre un bail professionnel et un bail commercial. L’agence Bras Immobilier vous conseillera sur la location d’immobilier d’entreprise à Nantes. N’hésitez pas à vous rapprocher de ses équipes pour tout renseignement.

logement étudiant

Les logements étudiants à Nantes

Vendredi 19 Janvier 2018

Très attractive, la Métropole nantaise compte aujourd’hui pas moins de 56.000 étudiants, pour un rythme annuel d’inscriptions de +1,55%. Mais quelle offre existe-t-il en matière de logement sur le territoire nantais ? Quelques éléments de réponse dans cet article

Toute l'actu immobilière