Comment négocier votre prêt immobilier pour l’achat d’un appartement ou d’une maison à Nantes ?

Lundi 11 Juillet 2016

Vous venez de signer une promesse de vente pour l’achat d’un bien immobilier sur Nantes ? Vous disposez désormais de 45 jours pour négocier un prêt immobilier le plus avantageux possible. Si tout le monde ne bénéficie par des mêmes conditions, il est possible de jouer sur certains arguments pour négocier au mieux votre prêt immobilier.

Rassurer son banquier sur ses capacités d’emprunt

Avant de vous rendre chez votre banquier, assurez-vous dans un premier temps de bien maîtriser les données que vous allez lui fournir pour monter votre dossier en vue de l’achat de votre appartement sur Nantes. Une bonne connaissance de son dossier assortie d’une attitude persuasive permettront en effet de rassurer votre interlocuteur. De la même manière, la constitution d’un apport correspondant au moins à 10% de la somme du bien illustrera le sérieux de votre démarche. Une gestion saine de vos comptes (aucun découvert, aucun incident de paiement, aucun crédit à la consommation ou dépenses déraisonnées) constitue également un facteur-clé pour le prêteur dans sa décision de vous attribuer un prêt, et dans quelles conditions. Un bon profil, de bonnes perspectives d’évolution, un taux d’endettement faible ou encore un « reste à vivre » suffisant sont autant de critères qui vont mettre en confiance le prêteur et faciliter les négociations.

La négociation des frais annexes

Après avoir mis en confiance votre banquier, vous allez ensuite pouvoir jouer sur plusieurs éléments afin d’obtenir un prêt au meilleur coût pour l’achat de votre maison sur Nantes. Si les organismes bancaires sont très attachés aux frais de dossier, il est tout à fait possible de les réduire en mettant en avant les points positifs de votre dossier. Vous pouvez également faire jouer la concurrence en consultant d’autres établissements bancaires, courtiers ou sites en ligne. Tout avantage supplémentaire, notamment en termes de taux ou de primes d’assurance, peut ainsi générer des économies importantes sur le montant des intérêts, la durée du prêt ou l'échéance des remboursements. Il est également bon de savoir que de nombreux organismes acceptent sans difficulté la suppression des pénalités de remboursement anticipé. Afin de débourser des frais de garanties moins importants, sachez que vous pouvez demander à une personne tierce de se porter garant ou faire appel à une société de cautionnement. N’oubliez pas enfin d’étudier les différents contrats d’assurance proposés par la banque. Si l’assurance chômage est rarement intéressante et nécessite souvent des conditions particulières, l’assurance décès-invalidité peut aussi être souscrite auprès d’un établissement spécialisé qui garantira de meilleures conditions.